Les analystes de marché et les météorologistes de l'équipe 3MV (Market Modeling & Market View) peuvent nous apporter une réponse à cette question.

Quel est l'impact de ce temps froid sur l'équilibre offre/demande ?

(Prévisions du 23 novembre 2018)

Les analystes de marché et les météorologistes de l'équipe 3MV (Market Modeling & Market View) peuvent nous apporter une réponse à cette question. Ils fournissent aux équipes opérationnelles une analyse détaillée de l'évolution possible de l'équilibre entre l'offre et la demande sur les différents marchés énergétiques. 

Sur les marchés de gros de l'électricité, l’offre mais aussi la demande dépendent des conditions météorologiques prévues (température, vent, pluie, soleil). L'offre dépend également de la disponibilité de la production thermique et de la situation du réseau à haute tension en Europe. 

Sur base des informations disponibles, les analystes développent différents modèles afin de prédire l'évolution possible des prix et d’étudier les facteurs de risque. Ils assurent également un suivi de l’actualité géopolitique, régulatoire et technologique afin de mieux appréhender les évolutions possibles.

Si nous regardons les prévisions météorologiques actuelles, nous constatons que les températures vont à nouveau augmenter, principalement en Europe occidentale, et qu'elles pourraient même être de retour au-dessus des normales de saisons.

La production éolienne, en revanche, sera faible en Europe, dans les prochains jours, mais augmentera à nouveau vers la fin de la semaine, principalement en Europe du Nord. 

Malgré la sécheresse en Europe, on peut encore compter sur l’abondante neige de l'hiver dernier afin de porter les réserves d'eau à des niveaux de l’ordre de la moyenne historique. 

Il ne fait pas seulement froid en Belgique. Il fait également froid en France. Cela a non seulement accru la demande, mais aussi les prix, dans les systèmes belge et français. Cela s'explique, en partie, par la disponibilité des centrales nucléaires françaises historiquement faible pour cette période de l’année limitant les possibilités d’exportation vers la Belgique. Cette disponibilité devrait s'améliorer dans les prochaines semaines.

Voir tous les articles Prochain article